AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

« PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... » ft Polly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
H. Gabriel Kaligaris
GABI ♣ I’m a loser baby, so why don’t you kill me ?

♦ Messages : 199
♦ Célébrité : Paul Wesley


Tell me what you want to hear.
♦ Fiche des relations:

MessageSujet: « PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... » ft Polly Sam 3 Juil - 15:26

    “Oh, moon of Alabama
    We now must say goodbye
    We've lost our good old mama
    And must have whisky, oh, you know why”



    « C’est quoi ce bordel ? » Je venais enfin de trouver le sommeil dans cette cagna. J’avais passé une nuit de merde. J’étais allé pisser au moins dix fois et j’avais fait le même rêve non stop pendant des heures. Quoique je ne sais pas si « rêve » pourrait correspondre à l’image de mon père et mon ex-fiancée couchant ensemble. Cela faisait des mois à présent et mon imagination ne cessait de me surprendre avec des propositions toutes plus sordides que les autres sur ce que me cachait la couette le jour où ma vie avait sombré. Mes heures de sommeil étaient devenues sacrées et j’allais tuer celui qui osait me réveiller, juste après avoir réglé son compte à Lian pour avoir changé ma sonnerie. Quelle garce, la veille elle m’avait menacée, mais ne je pensais pas qu’elle oserait vraiment me mettre du Lady Gaga à puissance maximale. Et ma fierté d’homme ? Ok, j’en ai plus, mais quand même. Je mis une poignée de secondes à le retrouver sous mon oreiller et à décrocher. « Gnu ? » J’ai du mal à parler le matin, c’est un fait. « J’imagine que tu veux dire « allo ? » » Rectification, j’allais doublement tuer Lian. « Je vais te trucider, je vais t’arracher les oreilles avec les dents et mettre du sel sur tes plaies, je vais… Pourquoi tu m’appelles aussi tôt ? » Je l’entendis rire à l’autre bout de la ligne. « Tu trouves ça drôle en plus ? » Cette fois ce fut un signe ostentatoire d’exaspération. « Tu sais l’heure qu’il est ? » Aucune idée. Sûrement six heures du matin ou un truc dans le genre. « Tôt. » La flemme de « bouger ton gros popotin de feignasse et aller voir l’heure dans la cuisine, vu que tu n’as pas encore réparé le réveil dans ta chambre ou même pris la peine de régler l’heure sur ton portable. » Flippante. Cette fille est flippante tellement elle lit bien dans mes pensées. Je décidais d’exécuter les ordres. De toute façon, si je raccrochais, elle me rappellerait dans la minute. Pas une minute de paix, mais c’est aussi ce que j’adore chez-elle. Le temps de me lever, de chercher mes chaussons et j’étais devant l’horloge. « Alors ? » Alors il est quatorze heures de l’après-midi. « Il est peut être pas si tôt. » Je l’imaginais bien lever les yeux au ciel. « Preuve de plus. Tu ne fais rien de tes journées, tu ne fais rien pour te sortir cette garce de la tête. Sors ! Drague ! BAISE ! » Je m’empressais de prendre une voix et un air outré. « Iliana Galanis, votre langage. Je ne baise pas voyons, je fais l’amour. » Je ne pouvais m’empêcher de bailler. « J’avais enfin réussi à dormir, puis c’est quoi cette sonnerie ? Tu tiens vraiment à m’émasculer ? » Petit rire des deux côtés. « Tu sais, il y a des rumeurs comme quoi Lady Gaga aurait plus de couille que toi en ce moment. Puis j’ai de quoi me faire pardonner. » Intéressant. « Balance ! » J’espérais que ce serait une surprise qui inclurait de manger. « J’ai réservé une table au Pearl, soit là-bas pour vingt heures. Suffit que tu dises ton nom à l’accueil, on te montrera ta table. » MANGER. « Je te pardonne. » MANGER. « Quelle mansuétude, de toute manière dès qu’on parle de bouffe tu pardonnes tout. » Je décidais de lui raccrocher au nez pour cet affront et me lancer à manger un bol de chocapic pour fêter la nouvelle.

    Vingt heures et je suis toujours chez-moi. Je suis juste un poil en retard, j’avoue. Faut dire qu’ils faisaient une aprèm spéciale magnum, je ne pouvais pas manquer ça. J’ai quand même pris la peine d’enfiler un jean sombre et une chemise blanche. Qu’elle me dise pas que je ne fais pas d’effort après ça. Un peu d’eau de Cologne, une noisette de gel pour faire style et je suis parti. Inutile de me passer une main dans les cheveux, j’y vais en vélo. On appelle ça un décoiffé naturel et il a déjà fait ses preuves. Vingt heures quinze. Je suis enfin arrivé. Petit passage par l’accueil, jolie serveuse qui m’amène à ma table après m’avoir fait remarqué que mon rencard m’attends depuis presqu’un quart d’heure. Oups. C’est pour Lady Gaga. Quand j’aperçois la brunette en face de moi, je comprends qu’il y a comme un souci. « PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... » Délicat. Il est temps de reprendre ses esprits. « Dis-moi tout. C’est Iliana qui t’a donné rendez-vous ici ? ». Lian l’entremetteuse, Lian la chieuse.


Dernière édition par H. Gabriel Kaligaris le Sam 3 Juil - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Polly Sutherley
POLLY ♦ Open your heart to me, darlin'. I'll give you love.

♦ Messages : 756
♦ Emploi/Etudes : Serveuse au Za-zu et écrivaine dans son temps libre.
♦ Humeur : Sarcastique.
♦ Célébrité : Nina Dobrev.


Tell me what you want to hear.
♦ Fiche des relations:

MessageSujet: Re: « PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... » ft Polly Sam 3 Juil - 19:33


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
POLLY&GABRIEL
.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Courte, le mot qui désignait la nuit passée. En milieu d'après-midi, Polly se réveillait en sursaut, encore un de ses mauvais rêves dont elle avait pris l'habitude depuis quelques jours déjà. Déposant sa tête dans les paumes de ses mains, le teint pâle marqué par des cernes. La raison ? Peu de sommeil, pour cause, son travail au Za-zu, terminant au milieu de la nuit, et réveillée « tôt » le lendemain pour de multiple raisons. Quelques minutes après son réveil, son téléphone portable retentit, un appel d'Iliana. C'est en essayant d'ouvrir les yeux, qu'elle répondit à celle-ci la voix légèrement fatiguée. Un restaurant ? Iliana lui proposait ceci, lui disant qu'elle avait réservé à son nom et que le serveur lui indiquerait la table. Assez surprise de cette demande, elle venait tout de même à accepter. Polly avait besoin d'évacuer ses problèmes, de prendre un grand bol d'air frais, et de se détendre, rien de mieux qu'une soirée entre fille. Elle l'avait rencontré celle-ci il y a un bon nombre d'années déjà, en vacances en Grèce, mais pas que. Lorsqu'elle avait rencontré Lian, elle rencontrait Gaby par la même occasion. Trois personnes dont l'entente était immédiate. Ils étaient des gosses, qui dit gosses, dit conneries. Ils en avaient fait à-eux trois. Puis, par la suite, Lian était venue terminer ses études à Dublin, seule. Un rapprochement immédiat entre les deux jeunes femmes, alors que Gaby était toujours en Grèce avec sa fiancée. C'était il y a tout juste trois mois, qu'il venait se ramener ici, tellement désespéré dont la cause était une femme. Enfin, une fois qu'elle eut raccrochée, Ly décollait de son lit pour pouvoir enfin se réveiller. Engloutissant une grande tasse de café noir, une longue douche, et enfilant les premiers vêtements dans son placard, c'est ainsi qu'elle comblait le reste de son après-midi avant de se rendre au Pearl, où elle devait soit-disant retrouver Iliana.
Vingt-heure, jamais en retard, tel était Polly. Rentrant dans le restaurant, elle se fit amener à la table par une jeune demoiselle. L'attente de l'arrivée de Iliana ? Indéterminée. Puisque c'est un quart d'heure plus tard qu'un jeune homme la rejoignait. Hypérion, enfin Gabriel. Les yeux écarquillés, qu'est-ce qu'il fichait ici ? N'allez pas croire qu'elle n'était pas ravie de le voir, bien au contraire, mais Iliana n'avait aucunement précisé que celui-ci serait présent. « PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... Dis-moi tout. C'est Iliana qui t'a donné rendez-vous ici ? » Perspicace le petit en plus, enfin, elle restait perplexe suite au commencement de sa phrase, il faut dire que Polly ne voyait pas où il voulait en venir.. Se levant de la chaise où elle était installée, elle répondit à sa demande. « Ravie de te voir aussi Gabriel. En effet, mais elle n'avait pas précisé que tu serais présent.. » suite aux yeux ronds du jeune homme, ça venait de faire tilt dans la tête de la jeune femme. Iliana n'avait pas pour idée de venir ce soir, mais de jouer l'entremetteuse entre Gaby et Polly. Lâchant un petit rire nerveux, elle reprit la parole. « Hum d'accord, elle ne viendra pas. J'ai pigé, en même temps, elle ne se serait pas permise d'être en retard, elle. » Lançant une pique gentiment à celui-ci, elle venait à se rasseoir à sa place, en faisant signe à Gabriel de faire de même. Autant profiter de la soirée après tout. Malgré son arrivée à Dublin, Polly et Gabriel n'avaient pas eu le temps de se retrouver comme l'avait fait les deux amies. Il fallait dire aussi qu'il avait eu quelques problèmes ses derniers temps dont Polly en a légèrement entendu par Lian. Une histoire de tromperie de la part de sa fiancée, lui semble-t-il. « Je ne veux pas t'imposer ma présence, même si je sais qu'elle est plus qu'agréable, donc si tu veux rentrer, il n'y a aucun problème, je comprendrais. » Un léger sourire en coin, un regard voulant tout dire, sa pensée et son envie. Elle espérait réellement qu'il resterait, même si elle savait bien qu'il avait mieux à faire et qu'il n'avait peut-être pas la tête à passer une soirée en compagnie de Polly, elle espérait. Simplement pour se rappeler le bon vieux temps, les vacances qu'elle passait en Grèce en sa compagnie et celle de cette chère Lian.

_____________________

FAITHFULLY They say that the road ain’t no place to start a family. Right down the line it’s been you and me, and loving a music man, ain’t always what it’s supposed to be.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somewhere-thepast.1fr1.net


avatar
H. Gabriel Kaligaris
GABI ♣ I’m a loser baby, so why don’t you kill me ?

♦ Messages : 199
♦ Célébrité : Paul Wesley


Tell me what you want to hear.
♦ Fiche des relations:

MessageSujet: Re: « PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... » ft Polly Sam 3 Juil - 22:50


    « Ravie de te voir aussi Gabriel. En effet, mais elle n'avait pas précisé que tu serais présent... » Preuve nouvelle de ma délicatesse légendaire. J’aurais sorti une phrase du style « Oh merde, la misère. Polly, c’est ça ? Manger avec toi… J’suis vraiment obligé ? J’préférerais manger des clous au gingembre si possible. » que ça n’aurait pas été mieux. J’avais quelques idées de phrases pour me rattraper, mais je préférais m’abstenir et afficher un sourire d’excuse. Il valait mieux que je garde le silence. J’avais un certain don pour m’enfoncer, donc autant éviter le désastre. « Hum d'accord, elle ne viendra pas. J'ai pigé, en même temps, elle ne se serait pas permise d'être en retard, elle. » Mon sourire autrefois poli se crispa d’un coup. J’ai toujours été un poil trop susceptible. Pour ma défense, c’est parce que je sais pertinemment que la personne en face à raison. Je marmonnais donc un vague « nanmaisheujepensaislavoirelle, enfintuvoisladygaga » et décidais de définitivement me la fermer. C’était typique de ma part. Je n’ai jamais su bien réagir aux surprises. Je m’embrouille, je raconte n’importe quoi, je m’emporte. Je n’aime pas les situations où j’ai l’impression d’être un parfait crétin, genre là maintenant. Je me souviens d’un anniversaire surprise où j’avais fini la tête la première dans mon gâteau tellement je m’étais emmêlé les pinceaux. Tout le monde ne peut pas être James Bond. « Je ne veux pas t'imposer ma présence, même si je sais qu'elle est plus qu'agréable, donc si tu veux rentrer, il n'y a aucun problème, je comprendrais. » Nouveau sourire, un peu plus détendu cette fois. Une idée stupide me traversa alors l’esprit. Et si Polly était en fait au courant de tout. Après tout je suis bel homme, célibataire, on s’est toujours bien entendu en Grèce et… « ‘Tin t’es vraiment le pire des crétins. » Petit toussotement derrière mon dos. « Si MONSIEUR n’est pas content du service, il peut sortir. Surtout que vous gênez à rester debout ainsi depuis tout à l’heure. » Ma main vint automatiquement gratter le haut de mon crâne, signe d’un certain malaise. Arrêter de me parler à moi-même, c’est noté. Je manquais de justesse ma chaise, mais ne tombait pas. La deuxième fois était la bonne. Je prenais ma serviette et la lissait sur mes genoux pour me calmer, il fallait au moins ça. Une poignée de secondes plus tard et c’était bon. Lian m’avait tendu un piège, mais cela aurait pu s’avérer bien pire. Comme son amie passionnée de macramé et de nains de jardins. Polly je la connaissais, je l’adorais même. J’avais passé mes plus belles vacances avec elle et Lian. Ce soir serait l’occasion de se retrouver et j’arriverais peut être même à éviter le sujet sensible de mon passif amoureux. La surprise était passée à présent, ainsi que l’humiliation d’avoir une meilleure amie pire qu’une mama grecque qui cherche à tout prix à marier son poupon.

    « Lian m’avait parlé de Salma Hayek, mais tu feras l’affaire. Surtout qu’elle habite nettement moins mes fantasmes depuis qu’elle a interprété Frida Kahlo. Je ne suis pas un fétichiste des sourcils. » C’est bien Gabi, fait de l’humour. Un petit coup d’œil à la salle m’indiqua le serveur que j’avais agressé involontairement à l’instant. « Je pense que je vais éviter la soupe, s’il crache dans mon assiette j'aurais plus de chance de le détecter. » Toujours avoir en tête le guide pratique du client face à serveur enragé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Polly Sutherley
POLLY ♦ Open your heart to me, darlin'. I'll give you love.

♦ Messages : 756
♦ Emploi/Etudes : Serveuse au Za-zu et écrivaine dans son temps libre.
♦ Humeur : Sarcastique.
♦ Célébrité : Nina Dobrev.


Tell me what you want to hear.
♦ Fiche des relations:

MessageSujet: Re: « PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... » ft Polly Dim 4 Juil - 0:27


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
POLLY&GABRIEL
.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Une délicatesse cachée en lui. Gabriel a toujours eu le don de parler trop fort et trop vite, et dire trop souvent le fond de sa pensée, enfin. Un haussement d'épaules, suite aux paroles indescriptibles du jeune homme, de la part de Polly. Regagnant sa place, le regard posé sur Gabriel, qui ne tarda pas à se faire remarquer par un de serveur. Ne pouvant pas s'empêcher de rire, Polly déposait le bas de son visage aux creux de ses mains, tentant de cacher son sourire. « Lian m'avait parlé de Salma Hayek, mais tu feras l'affaire. Surtout qu'elle habite nettement moins mes fantasmes depuis qu'elle a interprété Frida Kahlo. Je ne suis pas un fétichiste des sourcils. » Heureusement pour lui, son humour, il ne l'avait pas perdu. Un fait, il savait comment détendre l'atmosphère, en gardant d'ailleurs sa délicatesse enfouie bien au fond de lui. « Je ferais l'affaire, tout en délicatesse. Tu ne changeras jamais. Tes fantasmes ? Et quels genre de fan... non oublies, ça faudrait mieux. » Une main passée dans ses longs cheveux bruns, elle écoutait attentivement la remarque à propos du serveur, avec un sourire amusé. Il avait bien commencé la soirée en se faisant remarqué auprès des hôtes du restaurant. Il y a juste à se souvenir de comment il agissait enfants, toujours le premier à se faire remarquer pour mainte et mainte raison. Qu'est-ce qu'elle aimerait revenir à ce temps, durant ses vacances, où elle, Iliana et Gabriel formaient un trio infernale, dont il était préférable de séparer. Le temps est passé, ces trois gosses ont grandi, et changé, du moins pour Polly, qui on peut le dire c'est assagi.
Une seule chose venait chagriner Polly. Pourquoi Lian avait donné rendez-vous aux deux jeunes gens pour qu'ils se retrouvent ? C'est assez surprenant en y pensant. Qu'avait-elle derrière la tête ? Certes, officiellement ils sont tous deux célibataires, oui officiellement. Qui pourrait se douter que Polly entretient une relation avec un homme marié ? Personne, à part son meilleur ami. L'homme dont elle ne souhaite pas penser durant cette soirée. D'ailleurs, il serait tant que Polly en sache un peu plus sur la vie amoureuse de son ami, c'est vrai, elle avait entendu des potins, mais elle n'avait pas eu la version originale. Avait-il vraiment emménagé à Dublin dû à une infidélité de la part de sa fiancée ? Ou simplement avait-il envie de retrouver sa meilleure amie Lian ? Polly l'ignorait, mais comptait bien le savoir au fil de la soirée. « Tu sais ce que Iliana avait dans la tête, en nous faisant retrouver, ici ? Au restaurant ? Elle devait avoir une idée dans la tête, y a qu'elle pour faire des coups de ce genre. » Roulant les yeux, il est vrai qu'il y avait qu'une seule et unique personne pour vous donner rendez-vous, et y trouver une autre personne à la place. Polly a déjà pensé à l'idée que Lian aurait voulu à un rapprochement entre ces deux jeunes adultes, mais ça semble assez fou. Certes qu'on ne dirait pas non à un homme du type de Gabriel, il a tout pour lui, un charme fou, un franc parlé, de l'humour, l'homme parfait ? On en serait presque à se demander. « On n'a pas eu beaucoup le temps de se voir depuis que tu as emménager à Dublin, alors les derniers ragots de ta petite vie ? » Elle essayait simplement de débuter la conversation, avant de passer à des sujets plus ou moins intéressants, autant prendre des nouvelles pour commencer, ça ne ferait pas de mal, et de renseigner un peu plus sur la vie de Gaby. S'il tentait d'éviter le sujet de sa fiancée ? Polly y reviendrait à tout bout de champ, elle le ferait craquer, voilà sa solution. Si lui venait à lui poser des questions au sujet de sa vie sentimentale ? Elle les éviterait, elle a toujours caché son passé à tout le monde. Polly a toujours du mal à se dévoiler, il ne s'agit pas d'un manque de confiance en elle, au contraire, il s'agit d'un passé qu'elle préfère oublier.

_____________________

FAITHFULLY They say that the road ain’t no place to start a family. Right down the line it’s been you and me, and loving a music man, ain’t always what it’s supposed to be.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somewhere-thepast.1fr1.net


avatar
H. Gabriel Kaligaris
GABI ♣ I’m a loser baby, so why don’t you kill me ?

♦ Messages : 199
♦ Célébrité : Paul Wesley


Tell me what you want to hear.
♦ Fiche des relations:

MessageSujet: Re: « PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... » ft Polly Dim 4 Juil - 20:22


    « Je ferais l'affaire, tout en délicatesse. Tu ne changeras jamais. Tes fantasmes ? Et quels genre de fan... non oublies, ça faudrait mieux. » J’étais tenté de répondre quand même. Après tout, c’est ce que j’aurais fait avec Lian, inventant tout plein de détails sordides dans l’espoir de la voir faire la grimace. Des années que j’essayais de la dégoûter ou de la choquer sans réussir, elle était bien plus créative que moi, puis elle avait cette fâcheuse manie de lire dans mes pensées. Flippante, c’est moi qui vous le dis. Il arrivait pourtant qu’elle se trompe, comme ce soir. Je n’avais pas envie de me lancer dans une nouvelle histoire, pas maintenant. De même que les coups d’un soir me déprimaient plus qu’autre chose. Je doutais qu’elle ait organisé ce repas entre nous dans l’espoir de me voir passer une soirée tranquille avec une vieille amie, pourtant c’était exactement ce dont j’avais besoin. J’avais toujours aimé Polly, elle et son franc parlé. Bien plus délicate que moi, mais pas la dernière pour titiller l’autre. C’était finalement une agréable surprise que de passer la soirée en sa compagnie. Je ne l’avouerais jamais à Lian, cela lui ferait trop plaisir. « Tu sais ce que Iliana avait dans la tête, en nous faisant retrouver, ici ? Au restaurant ? Elle devait avoir une idée dans la tête, y a qu'elle pour faire des coups de ce genre. » Je levais les yeux au ciel de concert avec Polly. Oh oui, il n’y avait qu’elle pour vous faire ce genre de coup fourré. Que répondre ? Que j’étais tellement une larve en ce moment que c’était à ma meilleure amie de me trouver des rencards. « Aucune idée. » Vraiment ? Aucune ? On y crois mon gros. « Elle devait nous trouver trop maigres. Ses penchants de mama Grecque qui reviennent à la surface. » Petit rire pour détendre l’atmosphère et je m’empare de la carte. Parfait, elle est pile assez grande pour me cacher. Je n’ai pas vraiment envie d’aborder le sujet glissant du rencard arrangé, parce qu’il mène aussitôt au passif amoureux, le pourquoi je suis seul à présent, sujet que je compte bien éviter soigneusement. « On n'a pas eu beaucoup le temps de se voir depuis que tu as emménager à Dublin, alors les derniers ragots de ta petite vie ? » Quelle vie ? Depuis que je suis à Dublin, je ne fais rien à part me morfondre. Je le sens bien qu’elle veut aborder le sujet de la fiancée, mais je ne me laisserais pas faire. Le temps de retrouver un visage impassible et j’abaisse légèrement la carte pour lui répondre. « J’ai fini mes études de paysagiste depuis peu. Si toi ou une de tes amies a besoin de mes talents, ça sera avec plaisir d’ailleurs. » Sourire pub colgate. « et toi ? » Elle ne vas pas me lâcher, je le sens. Voilà pourquoi il ne faut pas traîner avec des filles. Toutes des pestes, pire que des marteaux piqueurs avec leurs questions incessantes. Je ne lâcherais pas le morceau. J’étais entraîné, cela faisait plus de vingt ans que Lian essayait de me tirer les vers du nez à tout moment. Avec succès je l’avoue, mais j’avais eu le temps d’étudier ses techniques purement féminines. J’étais paré. « keuf keuf » Le serveur, mon ami le serveur. Faisons preuve de savoir vivre. « Avez-vous choisi ? » J’avais à peine regardé les plats. Je le sentais déjà grogner qu’on était trop lent. « Non. » Grognement grandissant de la part du serveur. « Je commencerais par contre avec une bouteille de champagne, pour fêter mes retrouvailles avec cette charmante demoiselle. » Voix de lover, yeux doux, champagne, cling cling, argent. C’était bon. Tous ces mots avaient fait le tour de l’esprit de mon nouvel ami et il me fit un petit sourire obséquieux. Il ne cracherait pas dans mon assiette, victoire ! C’était parfait ça, boire. Si je la faisais boire assez, elle ne me poserait pas trop de questions. Restait juste à voir si j’arriverais à taire ma fâcheuse habitude à raconter ma vie après une ou deux bouteilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Polly Sutherley
POLLY ♦ Open your heart to me, darlin'. I'll give you love.

♦ Messages : 756
♦ Emploi/Etudes : Serveuse au Za-zu et écrivaine dans son temps libre.
♦ Humeur : Sarcastique.
♦ Célébrité : Nina Dobrev.


Tell me what you want to hear.
♦ Fiche des relations:

MessageSujet: Re: « PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... » ft Polly Lun 5 Juil - 10:42


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
POLLY&GABRIEL
.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

« Elle devait nous trouver trop maigres. Ses penchants de mama Grecque qui reviennent à la surface. » Le mot pour rire, il ne gardait jamais son sérieux celui-là, toujours à sortir une vanne ou deux, ce qui ne déplaisait pas à Polly, bien au contraire. Si, elle avait l'occasion de passer une bonne soirée, elle allait en profiter. La belle avait très bien compris qu'il avait voulu éviter le sujet de ce rendez-vous organiser par Iliana, pour la simple et bonne raison qu'il pensait exactement la même chose que Polly. Elle avait voulu jouer les entremetteuses. Avait-il une vie sentimentale aussi catastrophique pour que se soit sa meilleure amie qui lui arrange ses soirées, ou lui organise des rancards ? Cela semblait assez fou. Il avait toujours dit qu'il vivait une belle histoire avec sa fiancée, et qu'il était épanoui, il faut donc croire que cela n'était qu'éphémère. Polly avait donc débuté ses questions sur sa vie en général pour le moment, la partie sentimentale ne tarderait pas à arriver d'ailleurs. « J'ai fini mes études de paysagiste depuis peu. Si toi ou une de tes amies à besoin de mes talents, ça sera avec plaisir d'ailleurs. » Seulement cela ? Il venait à balancer le « Et toi ? » habituel, que Polly ignorait pour poursuivre ses questions en faisant mine de rien. Elle ne comptait pas lâcher l'affaire, elle le ferait parler d'une façon ou d'une autre. Elle sentait très bien que celui-ci était un sujet douloureux, alors autant savoir et essayer de faire changer les idées à Gabriel. Des filles, des filles, il y en a pleins ici, à Dublin. « Ah oui ? C'est une bonne chose. Si j'ai besoin, je penserais à toi. Hum.. et au fait, comment ça se passe avec ta compagne ? Elle est venue elle aussi à Dublin ? » Bien sûr que non, et elle le savait très bien. Iliana lui en avait parlé, si celle-ci l'aurait suivi, elle aurait été mise au courant. Puis, pour les peu de fois qu'elle avait pu voir Gaby, elle n'avait jamais vu une fille à ses bras. Elle commençait ce sujet en faisant comme si elle n'était au courant de rien. Mais enfin, le jeune homme ne devait pas être assez bête et connaissait assez Polly pour comprendre qu'elle avait eu des échos de la part de Iliana au sujet de cette fiancée. Il pouvait très bien l'envoyer balader, lui crier après, être froid, que Polly continuerait à le harceler de questions, tant qu'elle ne serait pas au courant de la véritable version, et celle-ci, c'est Gaby qui doit lui donner..
Le serveur ne tardait pas à arriver, quand Polly déposait le premier regard sur les menus, en demandant s'ils avaient choisi, une réponse négative de la part du jeune homme qui prolongeait ses paroles en commandant une bouteille de champagne pour fêter ses retrouvailles avec la jeune femme. Levant son regard assez surpris vers Gabriel, qui agissait en parfait gentleman. « Je vais dire à Iliana de nous arranger plus souvent des rendez-vous. » Un demi-sourire lancé au jeune homme, un doux regard, avant de replonger la tête dans ses menus. Des paroles -presque- ironique, s'il était toujours le parfait gentleman lorsqu'il a un « rancard », Polly veut bien être de la partie. D'ailleurs, il est clair que pour Polly ce rendez-vous est loin d'être un rancard, non, elle voit celui-ci comme une soirée entre amis, qui est partagé en compagnie Gabriel. Rien, du moins sans doute rien ne pourrait se passer entre eux. Gabriel doit avoir encore dans la tête Crystel, son ex-fiancée, et Polly a Alaric, enfin, elle a une relation avec celui-ci, sans que celle-ci ne soit officielle.


_____________________

FAITHFULLY They say that the road ain’t no place to start a family. Right down the line it’s been you and me, and loving a music man, ain’t always what it’s supposed to be.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somewhere-thepast.1fr1.net


avatar
H. Gabriel Kaligaris
GABI ♣ I’m a loser baby, so why don’t you kill me ?

♦ Messages : 199
♦ Célébrité : Paul Wesley


Tell me what you want to hear.
♦ Fiche des relations:

MessageSujet: Re: « PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... » ft Polly Mer 7 Juil - 19:26


    « Ah oui ? C'est une bonne chose. Si j'ai besoin, je penserais à toi. Hum.. et au fait, comment ça se passe avec ta compagne ? Elle est venue elle aussi à Dublin ? (…) Je vais dire à Iliana de nous arranger plus souvent des rendez-vous. » Polly était une personne délicieuse, mais elle n’en restait pas moins une femme. Sournoise et curieuse, elle avait habilement redirigé la discussion sur moi et ma vie sentimentale. Comme si elle ne s’était pas renseignée auparavant. Iliana lui avait très certainement parlé de ma rupture avec Crystel, sans pour autant rentrer dans les détails. Elle me connaissait assez pour savoir que je n’aimais pas faire étalage de ma vie privée. Polly devait juste savoir que mon ex m’avait trompée, rien de plus. Parfait, cela jouait en ma faveur. J’avais une petite idée derrière la tête qui me permettrait peut être d’avoir la paix. L’occasion ensuite de passer une soirée agréable à siroter du bon vin et du champagne. J’avais connu une époque où le romantisme faisait bien plus partie de ma vie. J’étais galant, souriant, charmant. Je l’étais pour Crystel, mais aussi avec les autres femmes que je croisais. Jamais je n’ai pensé à la tromper à cette époque, j’aimais juste séduire et faire éclore des sourires sur ses si jolis visages. Je m’étais transformé en vieil ermite puant depuis ma rupture avec Crys, oubliant le plaisir de ces moments passés avec la gente féminine. Ce soir avec Polly pourrait sonner le retour du charmant Gabriel, ou du moins du un peu moins casse couille. J’avais toujours mon franc parlé, ma maladresse naturelle, mais je tenais à passer une soirée agréable. « Cela fait un moment que nous nous sommes pas retrouvés seuls ainsi, il faut célébrer ce moment. Surtout vu comment j’ai été agréable dès mon entrée au restaurant, il faut que je me rattrape. Histoire de te prouver que je ne suis pas juste un gougeât. » Je suis aussi un gros loser, mais ça on n’est pas obligé de le dire. Je ne me priverais pas de quelques taquineries et blagues un peu grasses, mais un peu de savoir vivre ne pourrait me faire que du bien. Je pourrais même essayer de faire de même un peu à la maison, histoire de foutre un peu la paix à Iliana. Je ne pu m’empêcher de sourire à cette idée. J’attendrais quelques jours avant de changer d’attitude. Je ferais en sorte d’être méga chiant pendant trois à quatre jours pour lui faire comprendre que se mêler de mes affaires de cœur ne fait pas partie de ses attributions. Le serveur arriva avec la bouteille de champagne, cette fois j’avais fait mon choix. Une entrée avec des langoustines et fruit de mers, je me la pétais snob ce soir. J’attendais que Polly passe commande à son tour. « Si tu n’as pas mangé depuis plusieurs jours, c’est l’occasion. Je t’invite ce soir, j’ai de l’argent à dépenser. » Mes parents étaient riches, par conséquent mon compte en banque avait toujours été bien rempli. L’argent du mariage avait créé un sacré trou dans mes finances, mais le peu d’argent que j’avais dépensé depuis faisait que je pouvais me permettre un tel repas. Il deviendrait vite urgent de trouver des clients pour exercer mon métier, mais pour le moment je m’en sortais bien dans ma vie oisive. J’attendais donc qu’elle commande, puis je demandais au serveur une bouteille de son meilleur vin blanc. Oh douce ivresse, vient à nous. Le serveur parti, je me tournais vers Polly avec un demi-sourire. Je ne lui avais toujours pas répondu et, la connaissant, cela devait l’énerver. Je savais qu’elle reviendrait à la charge si je ne lui répondais pas convenablement, il était temps d’agir. Je levais ma coupe de champagne, « à nous ». Un sourire, un clin d’œil. « A présent, soyons franc. Tu as manifestement évité de répondre à ma question tout à l’heure, de même que j’ai évité de répondre à la tienne. Tu sais très bien que je ne suis plus avec ma fiancée, le jour où les filles arrêterons de se transmettre les derniers potins n’est malheureusement pas arrivé. On va donc faire un deal. Si tu veux connaître les détails sordides de ma rupture, tu me racontes tout ce que j’ai manqué de ta vie, notamment sur ta vie amoureuse. Tu parles, je parle. Sinon, on peut aussi passer une petite soirée tranquille. » J’espérais être assez vif pour déceler les salades qu’elle essaierait de me faire avaler. Le mieux serait que nous passions à autre chose, profitions du moment présent. Je savais que je serais tendu si nous en venions à parler de Crystel. Pire. En ayant trop bu je serais capable d’hurler ou de pleurer, je préférais éviter le massacre. J’avais fini ma coupe, je décidais de m’en resservir une. « Je te sers ? » Mon sourire était bien plus calme, j’espérais avoir gagné ma tranquillité pour la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... » ft Polly

Revenir en haut Aller en bas

« PO PO POLLY ? J'te jure si je la retrouve je lui arrache sa... » ft Polly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Dublin restoration/shopping ~
 :: ♦ Pearl brasserie.
-